09 décembre 2017

Consigne d'écriture n°16 - «Une fable»

 

La consigne

Écrivez une fable. Pour la forme, libre à vous... Mais surtout amusez-vous !

 

 

Mon texte

 

sitar-5

 

La punk et le joueur de sitar

Une punk en soucis de voisinage

À force de jouer à fond de sa guitare

Vit la police, si elle n'était point sage

Lui promettre quelques mois au mitard.

Hélas, la rebelle, sourde à ces menaces

S'en alla défier tout le quartier

Et s'écria au centre de la place :

« Fuck the police, vous faites vraiment chier ! »

Un galant, surprenant cette complainte

Et trouvant la punk de fort belle mine

Voulut savoir à quoi rimait ses plaintes

Et voici ce que lui dit la coquine :

« Toutes les commères s'en vont en cabale

Car, mon mignon, âme esseulée s'ennuie

En mal d'amour pour que mon cœur s'emballe

Je joue du punk à toute heure de la nuit. »

Le damoiseau émut par tant de grâce

Lui fit alors cette proposition :

« Si ma sérénade vous laisse de glace

Je prendrais publiquement position

Sur l'honneur, je punirais ces commères

D'avoir alerté ces maudits gendarmes

Mais si mes chants vous rendent moins amère

Vous me céderez et rendrez les armes.

Dès lors, abandonnant votre colère

Vous ne jouerez que de mon instrument

Et serez comblée par les quelques airs

Que je vous offrirais en tant qu'amant. »

La punk, attendrie, en fit la promesse

Et le soupirant sortit sa sitar

Il en joua si bien, avec tant d'adresse

Qu'elle voulu aussi en jouer sans retard.

L'amour ayant conquis ce cœur volage

Ses guitares se turent désormais

Confirmant ainsi ce puissant adage

Il vaut bien mieux sitar que jamais.

 

 

Posté par Emilie Cognac à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


28 octobre 2017

Consigne d'écriture n°13 - «Haïku»

 

 

La consigne

 

Écrire un haïku, c'est à dire un court poème comportant trois séquences (5/7/5 syllabes).

 

 

basho-p37

 

 

Mon texte

Cil baigné de larmes
Frémissement de paupière
Voilà : enfin libre !

   Manuel ouvert
Les sourcils un peu froncés
Tiens, un papillon !

Envie de suivre la prochaine consigne ?

 

Pour cela, rien de plus simple, il suffit de s'inscrire à la newsletter...

 

30 septembre 2017

Consigne d'écriture n°11 - « Lipogramme »

 

La consigne

 

Vous connaissez le lipogramme ? Rappelons-en la définition : Œuvre littéraire dans laquelle on s'astreint à ne pas faire entrer une ou plusieurs lettres de l'alphabet. En mars la consigne était d'exclure le u. La proposition d'aujourd'hui est d'écrire un texte sans utiliser la lettre «.

 

Mon texte

Minuscule

 

Minuscule, je serpente, primitive malgré le bruit et la fureur. La lumière se reflète dans le galbe de ma pureté. Je ne sais pas ma valeur. Je ne sais pas ma rareté. Je ne sais pas la vie que j'abrite. Et tu ne le sais pas plus.

Minuscule dans cette existence, je ne fais que passer, sans que tu me remarques. Quand tu me salis de tes déchets. Quand tu me sens perler sur ta peau. Quand tu m'uses et m'abuses afin d'aseptiser ta merde dans tes cités de verre et de ciment. Tu ne sais pas ma valeur. Tu ne sais pas ma rareté. Tu dédaignes la vie que j'abrite.

Minuscule, l'enfant ne me fréquente pas mais sait ma valeur. Il sait ma rareté. Il sait la vie que j'abrite. L'enfant ne fréquente que ma dangereuse jumelle. Dans l'univers qui est le tien, elle serait traitée, purifiée puis graciée. Ici, dans ce pays à mille lieux du tien, l'enfant la recueille et l'accueille. Il ne sait pas sa laideur. Il ne sait pas sa menace. Il ne sais pas la maladie qu'elle abrite.

Minuscule elle serpente perfide dans le ventre de l'enfant. Et tu ne sais pas. Tu ne sais pas que pendant que tu me gaspilles, dans une terre à mille lieux de la tienne, ils enterrent l'enfant que j'aurais pu sauver.

 

goccia_big

 

 

 

Envie de suivre la prochaine consigne ?

 

Pour cela, rien de plus simple, il suffit de s'inscrire à la newsletter...

 

Posté par Emilie Cognac à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,